Actualités Matchs Région

Cagnes a dû forcer

Pour les Marseillais, vaillants mais diminués, le courage n’a pas suffi. Longtemps bousculée, l’équipe Cagnoise a dû serrer les lignes et compter sur un DOUBAL pour confirmer sa place de leader (73-52). 

Pour le SMUC, la poisse est tombée au mauvais moment. Les blessures de Yacine KHAMRI et Adrien CAUQUIL, l’absence de Maxime BONNET (joueur déplacé en National au moment même où sa présence était la plus nécessaire, incompréhensible !). Et pourtant, le moins que l’on puisse écrire est que les Marseillais ont bien mené la vie dure à leur co-leader Cagnois, faisant de ce « Choc des Titans » un vrai match avec une tribune pleine à craquer, une grosse ambiance et une salle bouillonnante avec tous les jeunes, des frissons, des cris, des applaudissements, un véritable esprit club. Le deuxième vainqueur de cette soirée c’est le Basket.  

Le SMUC accrocheur mais qui n’a pas trouvé les solutions pour faire douter vraiment les hommes de coach Nicolas. Plus fort, Cagnes ?Oui ! A l’image d’un Miloud DOUBAL en leader, investi d’une mission dans cette rencontre, d’un Alexandre BERGERON véritable métronome et Jimmy RECOURA omniprésent. Cagnes a opposé trop de solution et de création à un SMUC qui n’a pas trouvé suffisamment de relais à l’activité du massif  et électrique Jessy CANTINOL sous le cercle. D’entrée, un T3 de DOUBAL donnait le ton… ça frottait sous les cercles. Mais Cagnes prenait assez vite le dessus. Gaétan LISANT s’offrant lui aussi un beau panier primé et des superbes mouvements offensifs. (20-15, 10e)

Cette rencontre offre du grand Basket, Cagnes faisant l’essentiel en gardant le contrôle (34-25) à la mi-temps. Dés l’entame de la seconde, le SMUC revenait pourtant dans les rétroviseurs (39-33) et ça chauffait de nouveau dans les contacts… Le temps pour Cagnes de redonner un sérieux coup de vis en défense et de voler quelques ballons précieux et le break était à nouveau fait (49-41, 30e).

Le SMUC, malgré les rotations limitées et le poids des fautes (4 pour BLACHERE, CANTINOL et BORSKI) était toujours en vie mais c’est bien les locaux qui imposaient leur loi (62-50, 36e) Cagnes a retrouvé son niveau pour s’éviter une mauvaise surprise et le break était à nouveau fait. Ce n’est pas le tir primé de Lucas GUIRAO qui a changé le destin Cagnois et coach LALLI se permettait de finir avec l’espoir Anthony SOLER. Cagnes était vraiment au-dessus, s’impose (73-52) et se tourne vers la montée à condition de réussir contre les Varois de La Garde à domicile. 

Un grand MERCI à tous les dirigeants et bénévoles Cagnois aux deux équipes et aux entraineurs. Merci aux supporters des deux clubs qui ont eu un comportement exemplaire ! Bravo et vive le basket amateur !

Prochainement : la vidéo du match, les interviews et les photos Merci de suivre PRENATEAM vous êtes plus de 1000 Abonnés sur notre page FB et un site internet en progression constante.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *