Interviews

Mouss Diallo : « L’objectif sera bien évidement de se maintenir confortablement »

Sanary a validé son billet pour la Nationale 3 au terme d’un parcours sans faute ou presque. Son maitre à jouer Mouss Diallo a réussi une nouvelle fois une grosse saison en faisant souvent pencher la balance en faveur du club varois. Rencontre avec Mouss Diallo qui fut l’un des artisans de la montée en nationale 3…

Prénateam : Bonjour Mouss, ce fut une saison parfaite ou presque avec la montée, les objectifs sont remplis, quel sentiment te laisse cette saison ?

Mouss Diallo : La saison est une entière satisfaction et l’objectif principal a été rempli. Tout ne fut pas facile, mais l’essentiel est qu’à l’arrivée nous sommes montés !

Prénateam : Pourtant tout ne fut pas si simple, Golfe ou La Garde furent des adversaires de taille…

Mouss Diallo : Ces deux équipes ont été des adversaires redoutables, elles n’avaient pas le même style de jeu mais  des difficultés. En étant honnête, je pense même que Golfe méritait sa montée autant que nous. Heureusement, ça a penché de notre côté…

Prénateam : La montée est actée, les premiers recrutements arrivent, quels seront les objectifs en Nationale 3 ?

Mouss Diallo : La saison prochaine sera une vraie saison de transition pour prendre la mesure de la poule et de la NM3. L’objectif sera bien évidement de se maintenir confortablement. Mais l’on sait déjà que rien ne sera facile dans cette poule.

Prénateam : La saison prochaine s’annonce bouillante avec des derbys contre le HTV, Lorgues ou Bandol, il va falloir un effectif de qualité pour répondre présent, comment juges-tu les premières arrivées ?

Mouss Diallo : Il va y avoir de beaux derbys et c’est très bien pour notre basket Varois. La suprématie du 83 sera en jeu (rires). Plus sérieusement, nos premières recrues sont très cohérentes par rapport au groupe déjà en place. Le but était d’assurer la continuité en se renforçant sur les postes où l’on pouvait être défaillants pour attaquer la saison en N3. Les gars sont des vrais compétiteurs et ils se fondront facilement dans le collectif. Lenny est déjà un des tops meneur de la poule, le but est qu’il passe un cap afin de franchir le palier au-dessus en étant un joueur majeur. Yannis doit confirmer ses belles prestations sous la tunique Bandolaise. Quand à Morgan, il sera un quatrième muté de luxe, un vrai 4 moderne… Donc il nous reste encore une recrue à venir.

Prénateam : A titre plus personnel comme as-tu vécu la saison et qu’en retiens tu ?

Mouss Diallo : C’était une saison avec des hauts et des bas. Le départ de l’entraîneur en place a été un séisme. Il nous lâche en pleine saison… Il aurait fallu qu’il assume ses propos de début de saison ! Bref un mal pour un bien ou le groupe s’est re-mobilisé pour bien terminer. Je retiendrais donc la force de tout un groupe qui est allé jusqu’au bout pour atteindre les objectifs que l’on s’était fixé.

Prénateam : Un mot sur le niveau de la Prénat, on a souvent vu de beaux matchs accrochés, le niveau est bon qu’en penses-tu ?

Mouss Diallo : C’est un bon niveau en général, il y a beaucoup de bonnes équipes qui jouent un beau basket. Néanmoins, c’est dommage qu’il y est des équipes qui se déplacent ou jouent à 6 ou 7 joueurs car ça peut fausser le championnat parfois. Malgré tout j’ai pris beaucoup de plaisir dans toutes les salles où on a été la plupart du temps super bien accueilli. Mention spéciale à Golfe que j’ai trouvé dans l’esprit basket alors que nous nous battions pour décrocher une montée.

Prénateam : On te voit aussi sur les 3 x 3, c’est un jeu qui te plait et dans lequel tu pourrais plus t’investir dans les saisons à venir ?

Mouss Diallo : Le 3×3, alors c’est plus une histoire d’amitié qu’autre chose. Je suis là pour l’association French Riviera et surtout pour Anthony (Christophe) mon ami. Après dire que je vais m’y investir à fond, oui et non… évidemment je serais toujours là et à fond pour l’association. Sinon je suis concentré et investi à fond pour le club de Sanary Basket que je souhaite voir grandir et redevenir une vraie terre de basket.

Prénateam : Merci Mouss et bonne saison…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *