Actualités Matchs Région

#PNM : CAGNES SE REMPLUME

Dans le Var, face à La Garde, à l’image de Miloud DOUBAL, Alexandre BERGERON et Olivier GIMENO, Cagnes s’est montré solide de bout en bout.

#6 Milou DOUBAL, très influent tout au long de la rencontre, il a placé le Team Cagnes sur orbite (25 Pts – 6X3 Pts)

Les Cagnois ont repris leur marche en avant, hier soir avec la manière et un score fleuve 57- 82. Il n’y a pas eu photo. Entre une équipe de La Garde en panne de confiance et d’adresse et celle de Cagnes solide et concentrée de bout en bout. Les hommes d’Alexi LALLI n’ont finalement été en difficulté que dans les premiers instants du match, face à l’adresse Adonis RORONY mais Miloud DOUBAL de loin montrait l’exemple, tandis qu’Olivier GIMENO prenait déjà ses aises sous le cercle. (11-23) à la fin du 1erQT.

#14 Olivier GIMENO, il a pris le dessus sur les bases arrières (17 Pts – 2X3 Pts)

En se jetant sur tous les ballons, Sébastien DARRAS et les Varois tentaient un rapproché, toujours grâce à Alfred TELUSSON  (16-27 à 12e) avant que le même Olivier GIMENO soit sanctionné d’une faute antisportive et d’une technique au coach (19-27). Mais Cagnes décidait de monter encore son niveau défensif. De quoi étouffer les Varois qui multipliaient les pertes de balles sans même pouvoir scorer. Le capitaine DOUBAL créait ainsi un premier écart significatif (21–40) et malgré le TM demandé par les locaux c’était le début de l’envolée Azuréenne. (27 à 45) à la pause.

#77 Sébastien DARRAS; cette fois c’est lui qui a pris le dessus sur la défense

Les deux Varois, Yann CHIPAN et Thomas POLARD au prix d’un plein de courage, essayaient un rapproché dans le début du 3eQT (40-54) insuffisant toutefois pour inquiéter les visiteurs, boostés par un Alexandre BERGERON virevoltant dans tous les sens. Olivier GIMENO et les siens n’avaient plus qu’à dérouler leur basket jusqu’au bout (48-66) à la fin du 3eme QT.

#12 Lorris WATHELET (8 Pts) Pas le temps de souffler, il impose son talent sous le panier.

La maison Varoise n’est guère habituée au régime du pain sec surtout aux rebonds de plus quand l’adresse n’y est pas, les choses simples deviennent compliquées avec une faute antisportive (46-68). Dans ces circonstances c’est les visiteurs qui en profitent pour accélérer. Coach LALLI fait rentrer son jeune Anthony SOLER qui dans la dernière minute intercepte un ballon et tente un tir primé. Avec cette victoire les Cagnois signent leur match référence et promettent de ne plus s’égarer dans ce championnat.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *