Actualités Matchs Région

#PNM : CTC Dracenie prend la main

Solide de bout en bout, le CTC Dracenie a dominé sans trembler le SMUC (95 à 78) pour prendre une option sur la première place du championnat.

Les Varois ont fait la loi sans trembler face à un SMUC accrocheur mais qui n’a pas trouvé les solutions pour faire douter vraiment les hommes du coach PLASSE. Plus fort, Lorgues ? Oui. Il faudra évidemment confirmer dès les prochaines rencontres mais cette équipe a d’ores et déjà posé la main sur ce championnat malgré la pénalité infligée contre Grasse.

A l’image d’un Damien COCOL en scoreur, d’un Johann MACE qui semble en pleine possession de ces capacités physiques. Les varois ont opposé trop de solution et de création à un SMUC qui n’a pas trouvé suffisamment de relais à l’activité de Rudy FOURNIER sous le cercle. Toute la partie, ou presque, le CTC, concentré en défense comme le réclamait coach Nicolas PLASSE, a controlé son adversaire.

#4 Damien COCOL – 30Pts – 3x3Pts

Mais le CTC Dracenie a aussi encaissé 78 points chez lui et ce n’était pas du tout ce qui était envisagé dans les plans. Seulement voilà sur certaines séquences, le SMUC aurai sans doute pu mieux s’interposer pour limiter (un peu) dans son rendement. Le SMUC a bien résisté en première mi-temps en exploitant le moindre intervalle par ses fusées Adrien CAUQUIL et Yacine KHAMRI soit (25-20) au 1erQT et (24-20) dans le 2e QT. Pour ne rien arranger, les Marseillais très chauds ont été punis (15 Fautes dans la 1er mi-temps).

#8 Yacine KHAMRI

Au retour des vestiaires, les locaux mettaient tout leur coeur. La patte de COCOL replaçait son équipe à l’abris d’un retour des adversaires en prenant largement le dessus. C’est alors qu’Antoine BLACHERE (l’ex-Lorguais à ses débuts) redonnait à cette rencontre un peu de piquant. Les locaux ne se sont pas contentés d’attendre le retour, le coach a déployé #10 Francis MUKENGE SHAY (25-20) avant le dernier QT soit 74 à 61 à la fin du 3ème QT

#13 Antoine BLACHERE

A l’entame du dernier QT, les marseillais ont subit plusieurs éclats avec COCOL mais aussi Alexandre CHAMBELLAN qui faisait mouche! Marseille ne voulait pas mourir comme ça avec un retour d’orgueil à -10 poussés par les deux coachs intérimaires Julien LEBAS et Jean-Jacques HEINRICH qui n’ont pas arrêté d’haranguer les joueurs en faisant battre les coeurs très forts. Dans la folie du finish, où l’arbitrage aurait pu avoir besoin de la vidéo de Prenateam. Marseille oubliait des ballons en route et des lancers francs transformés le CTC triomphe dans sa salle pleine de supporters. (21-15) dans le dernier QT. Le coeur n’a pas suffi pour le SMUC.

#9 Johann MACE
#6 Arnaud BARTHES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *