Actualités Matchs Région

#PNM Des Niçois de caractère

Face à Fréjus hier soir, Nice s’est fait peur sur son parquet de Brancolar (77 à 74). Mais bien que secoués en défense, les Niçois ont su s’en sortir. En équipe. 

#77 Franck BISSON face à la défense efficace des Varois

Le président Niçois, Jean-Daniel MALATESTA répéter qu’une reprise n’est pas un match comme les autres. Preuve en était hier soir entre les Niçois irréguliers et des Varois accrocheurs. Mais au final, le caractère a primé dans cette rencontre indécise.

Cela dit, les niçois ont l’habitude de montrer un visage séduisant à Brancolar et ce match n’a pas dérogé à la règle. Ils ont pourtant attaqué la rencontre avec nonchalance. Aligné d’entrée, Jean LOUCHET (19 Pts) s’est montré performant en attaque et appliqué en défense. La paire qu’il forme avec Arthur MALATESTA (14 Pts) a d’ailleurs fait des dégâts dans la peinture Varoise.

#5 Arthur MALATESTA, redoutable à 3 Pts, il en place quatre à des moments importants du match et permet à son équipe de revenir.

Mais voilà l’équipe adverse, a aussi su répondre avec Jordan GRANDISSON (17 Pts) à la fin du 1e QT (21-23). Même si Nice s’est accroché pour rester au contact (21-20), c’est assez logiquement que l’escouade Varoise pointait en tête à mi-parcours (42 à 43). Vous avez dit adroit ? Mais même avec tout le sérieux du monde. Nice n’a pas une marge de manœuvre énorme. Alors il a fallu cravacher, jusqu’au bout du match plaisant à suivre. Défensivement, les hommes de Johnny ont notamment eu un mal fou à contenir Pierre MANGOURNY (17 Pts, 3 Paniers primés). 

Quand tout ce petit monde se met à faire tourner la balle. Tous semble d’un coup plus fluide. (61-63 au terme du 3eQT). Dans le dernier QT, le scénario est resté indécis jusqu’au bout, malgré l’étonnante maladresse varoise aux lancers francs. Alors ça s’est joué au plus lucide dans le money-time. A celui qui a le mieux négocié les ballons chauds. Et à 30 secondes du terme ! Nos deux compères #4 Jean #5 Arthur ont réglé la mire à trois points pour refermer le couvercle sur les espoirs Varois. Proprement. Calmement. En patron pour donner de l’air aux Niçois.

#7 Abdel Yamine BOUMAAZA (15 Pts), il a réalisé un gros match à l’image de son équipe
#8 Léo PAULET VOLPINI a été méritant dans cette partie
#11 Jay VONCK, il a récupéré énormément de rebonds

#11 Landry MORMIN, il n’a pas été très sollicité mais son panache doit lui permettre de monter en puissance.

Nous tenons à remercier les dirigeants Niçois pour leur accueil et coach Varois F.BIS pour sa disponibilité !  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *