Actualités Matchs Région

#PNM : Golfe de nouveau inquiétant.

Sur leur parquet, les jaunes de Golfe Juan sont retombés dans leurs travers et se sont inclinés face à Sanary (86-97)

Il faudra probablement attendre les prochaines rencontres pour se faire un avis un peu plus tranchés la partie proposée hier soir. Bien moins fluide que lors de ses dernières sorties, le collectif local a peiné à rentrer dans la partie et Sanary en a profité. Opportunistes et appliqués, les joueurs de Philippe PLANQUE se sont faufilés dans les espaces laissés vacants pour prendre le match à leur compte et l’avantage au score dans le premier QT, Christian TOMKEU-DAISSY c’est montré adroit à longue distance. Heureusement pour l’escouade jaune que Michel BRAHY s’est réveillé au bon moment : en moins de deux minutes le taulier a remis les siens au contact avec deux tirs à longue distance, un moindre mal (21-29).

A l’entame du QT2 à l’image d’un Fabian PEREZ, Golfe semble reprendre les devants sans pour autant creuser l’écart. Hachée par les fautes et plombée par un nombre d’erreurs considérables des deux cotés, la partie a peiné à réellement décoller. Pas très inspirés, les Varois n’ont pas proposé grand-chose de plus et Alexandre AGUIRRE s’est senti bien seul à la pause (44-42)

Mais Sanary est revenu des vestiaires transfiguré au point de coller un cinglant (11-4) aux Azuréens en quatre minutes de jeu. Dominés dans le secteur intérieur le coach a posé un TM pour stopper l’hémorragie. Incapables de verrouiller leur rebond défensif, les locaux se sont peu à peu éloignés d’un Sanary bien plus saignant. (20-24) soit 64 à 66.

Les coéquipiers de Kevin BRISSET n’ont eu qu’à réguler le tempo pour valider facilement leur septième succès de la saison. Proprement et en toute logique au vu de ce dernier acte à sens unique. Michel BRAHY et Aymeric VIGNER (excellent hier soir) ne changeront rien à la physionomie. Le collectif Varois a brillé et peut maintenant espérer revenir dans le cinq de tête. (22-31) soit 86 à 97

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *