Actualités Matchs Région

#PNM : GRASSE TIENT LE CHOQUE !

Poussée dans leurs derniers retranchements à Villeneuve, les Grassois se sont imposés 62 à 64 à la dernière seconde sur deux lancers francs manqués par leur adversaire.

Privé d’Arnaud VETTORI qui a quitté l’équipe pour des raisons professionnelles mais aussi de Benjamin PAVIANI. La Green Team s’est présentée avec un gros mental à Villeneuve. Côté des locaux, le trio GOURDOL, SCHATZ, FILLATRE était reconduit, laissant sur la touche HIGGINS.

Dos au mur, les pirates tentaient de contrôler le rythme des Grassois en début de rencontre. Malheureusement, sans succès. Foued MERABET signait d’ailleurs son entrée d’un joli tir primé qui récompensait la pression verte suite à un magnifique tir primé de Guillaume SOARES obligeant la coach Villeneuvoise, à poser un temps mort après un cinglant 9-0 encaissé par son équipe (17-20,7e).  Face à la défense de fer de Maxant COURAUD agressif, Villeneuve peinait à trouver le chemin du cercle. MAIFFRED de près ou LAYOUNI, permettaient cependant aux pirates de limiter la casse. (20-21,10e).

Solde en défense, Grasse continuait sur sa lancée. Sous pression, Villeneuve multipliait les imprécisions. Camille BERTHELOT et Guillaume SOARES à longue distance creusaient l’écart (29-37, 17e). Malgré la débauche d’énergie de Grasse en défense. Villeneuve recollait peu à peu à la marque grâce aux sept points consécutifs de Jonathan GOURDOL  (34-40, 20e).

Le mano à mano se poursuivait au retour des vestiaires. Sous l’impulsion de Guillaume SOARES ou Camille BERTHELOT, les visiteurs se faisaient plus pressants (37-45, 24e) ; Villeneuve plaçait alors une accélération impressionnante  (45-49, 27e) avec une faute antisportive pour COURAUD. Mais la Green Team revient, jusqu’au fin du 3eQT (47-60).

L’atmosphère devenait irrespirable dans le dernier Quart Temps. Grasse reprenait les commandes (48-64) jusqu’à que la coach de villeneuve change complétement son équipe. Ce magnifique duel allait livrer son verdict dans les ultimes secondes. Quentin MAIFFRED sous le cercle se fit bousculer, lui offrant ainsi une opportunité d’égaliser (62-64). Ce dont Quentin n’a pas su profiter, il offre ainsi à la Green Team une victoire capitale.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *